11 mai 2014

le calvaire des harkis

En 1959, Pierre Messmer remet une arme à un musulman membre d’un Groupe d’AutoDéfense. (belle photo de propagande) Le 7 avril 1961, l’Esprit public écrit que « l’Armée française ne trouvera pas moyen de protéger ses harkis, et que ceux-ci seront égorgés. » … Le mardi 27 juin 1961, au Sénat, M. Jacques de Maupeou demande à M. le Premier ministre quelles sont les raisons qui ont motivé les saisies réitérées de l'hebdomadaire L'Esprit public … M. Roger Frey,ministre de l'intérieur : « Le Gouvernement a procédé à... [Lire la suite]
06 mai 2013

Diên-Biên-Phu 7 mai 1954 "la blessure jaune"

D’après, entre autres, un article de Gilles Heuré dans Télérama n° 2834 du 5 mai 2004 L’expression « la blessure jaune » est du commandant (parachutiste dans la Légion Etrangère) Hélie (Denoix) de Saint-Marc (né en 1922), à propos des coups de crosses sur les doigts que ses hommes doivent donner aux villageois et partisans Tho qui voulaient monter dans leurs camions en 1950 … Douze ans plus tard, d’autres soldats français agiront de même avec les harkis ou supplétifs musulmans en Algérie … La seconde guerre mondiale prend... [Lire la suite]