12 avril 2017

juridictions d'exception pendant la guerre d'Algérie

Le décret du 27 avril 1961 institue un Haut Tribunal militaire. Les auteurs et complices des crimes et délits contre la sûreté de l’Etat et contre la discipline des armées ainsi que les infractions connexes, commis en relation avec les événements d’Algérie, peuvent être déférés au Haut Tribunal militaire.   Président : Maurice Patin, 66 ans, ancien combattant, docteur en droit (mort le 22 décembre 1962) Général Georges Catroux, 84 ans (il ne put prendre ses fonctions de ministre-résident en Algérie en 1956 lors de la... [Lire la suite]
06 mai 2013

Diên-Biên-Phu 7 mai 1954 "la blessure jaune"

D’après, entre autres, un article de Gilles Heuré dans Télérama n° 2834 du 5 mai 2004 L’expression « la blessure jaune » est du commandant (parachutiste dans la Légion Etrangère) Hélie (Denoix) de Saint-Marc (né en 1922), à propos des coups de crosses sur les doigts que ses hommes doivent donner aux villageois et partisans Tho qui voulaient monter dans leurs camions en 1950 … Douze ans plus tard, d’autres soldats français agiront de même avec les harkis ou supplétifs musulmans en Algérie … La seconde guerre mondiale prend... [Lire la suite]