Jamais le général de Gaulle n’avait pardonné au maréchal Pétain l’armistice de 1940. Pour le chef de la France libre, c’était là un crime inexpiable ... Pour moi, a-t-il expliqué, la faute capitale de Pétain et de son gouvernement, c’était d’avoir conclu avec l’ennemi au nom de la France, le soi-disant « armistice ». Certes, à la date où on l’avait signé, la bataille dans la Métropole était indiscutablement perdue. Arrêter le combat entre l’Atlantique et les Alpes pour mettre un terme à la déroute, cet acte militaire et local eut été justifié ...

Et lui, le « grand » de Gaulle, qu’a-t-il fait le 19 mars 1962 ?

Pour lire le document, cliquez sur le lien 19_mars_2017

affiche NON 19 mars paix qui tue