On a vu que lorsque de Gaulle ne commandite pas lui-même le crime politique, il l’excuse et le justifie

http://manifpn2012.canalblog.com/archives/2011/04/02/20796100.html

Il a fait lui-même l’objet de plusieurs tentatives d’assassinat, mais semble avoir bénéficié d’une exceptionnelle baraka.

Le mot baraka dérive d’un terme arabe qui signifie sagesse, bénédiction, comme dans … Barack Obama.

 

1) Le 15 février 1959, alors que de Gaulle va visiter une cathédrale en Haute-Garonne, on lui jette un paquet qui tombe à ses pieds : un de ses gardes du corps, Roger Tessier, donne un coup de pied dans le paquet qui se révèle n’être ni une bombe ni une grenade, mais une roche …

 

2) En juillet 1959, attentat raté à Toulon

 

Le 16 septembre 1959, discours de de Gaulle sur l’autodétermination en Algérie

Du 9 au 13 décembre 1960, de Gaulle se rend en Algérie 

 

3) le 9 décembre 1960, à Aïn-Temouchent, des garçons décidés doivent poignarder de Gaulle. Mais on a demandé aux dirigeants du FAF de ne rien faire sans l’accord de l’Armée : le FAF s’incline et l’attentat projeté n’a pas lieu.

 

4) le 13 décembre 1960, de Gaulle a prévu d’achever son périple à Philippeville : un commando civil a prévu de mitrailler de Gaulle à courte distance sur le chemin de l’aéroport : un membre du commando, ancien de l’Irgoun (organisation militaire israélienne créée en 1931 et intégrée à l’armée israélienne en 1948), a parlé à des coreligionnaires et les services secrets israéliens, informés, alertent de Gaulle qui annule son étape et rentre en France.

Le FAF sera dissout le 17 décembre 1960 et 600 Européens arrêtés …

 

5) Le 8 septembre 1961, le lieutenant-colonel Jean-Marie Bastien-Thiry organise l’attentat de Pont-sur-Seine contre de Gaulle : une charge explosive endommage la voiture présidentielle. 

 

6) Le 1er mai 1962, un ancien sous-officier de parachutistes, qui a connu Dien-Bien-Phu, armé d’un Colt ( ?), est prêt à tuer de Gaulle qui doit être présent aux Halles pour la remise de muguet : ce dernier n’est pas là. 

 

7) Le 23 mais 1962, opération Chamois où de Gaulle devait être abattu sur le perron de l’Elysée par un tireur posté en face.

 

8) En juin 1962, une équipe de l'OAS, venue spécialement d'Algérie, débarque en métropole dans un double but : faire évader le lieutenant Roger Degueldre (chef des commandos Deltas), arrêté le 7 avril 1962, et fomenter un attentat contre le général de Gaulle …  

Delta sera assassiné le 6 juillet 1962.

 

9) Le 8 août 1962, nouvelle tentative avortée d’attentat contre de Gaulle.

 

10) Le 22 août 1962, Bastien-Thiry organise l’attentat du Petit-Clamart contre de Gaulle : 73 douilles sont découvertes sur les lieux, dont 24 (seulement ?) de fusil-mitrailleur ; 39 autres sont recueillies peu après dans l’estafette jaune retrouvée le soir même abandonnée. La DS noire immatriculée 5249 HU 75 a été atteinte par 6 projectiles (sur près de 120 tirés !) : 2 ont frappé les pneus, un 3ème a traversé l’intérieur du véhicule après avoir pulvérisé la vitre arrière, un 4ème s’est logé dans le siège arrière, un 5ème a frappé le coffre, le dernier a traversé la portière avant.

5249hu75

Lajos Marton, un des membres du commando, dit avoir « tiré plusieurs rafales de balles de 11.43 de son pistolet-mitrailleur Thompson (chargeur droit de 20 ou 30 coups, à moins qu’il ne s’agissait d’un chargeur « camembert » à 50 coups, à 700 coups/minutes, poids 4.9 kg) avant qu’il ne s’enraye ».

Thompson-M1928A1-et-M1A1

Il attribue l’échec de l’attentat à plusieurs raisons :

- 2/3 des armes s’enrayèrent !

- les tireurs étaient peu entraînés !

- les deux fusils-mitrailleurs ne tirèrent pas dans l’axe de la DS19 présidentielle !

 

Les fusils-mitrailleurs, volés le 7 juillet 1962, étaient-ils des FM 24/29 (Chatellerault) que l’armée française utilisa jusqu’à la fin des années 50 (calibre 7.5, chargeurs de 25, 500 coups/minute, portée efficace 600 m, poids 9 kg) ou sa remplaçante l’AA52 (calibre 7.5, chargeurs de 50, 900 coups/minute, portée efficace 800 m) ?

FM 24-29-sur bipied 

AA52

 

Pourquoi ne pas s’être entraîné avant ? Pourquoi ne pas avoir vérifié les armes avant ou ne pas avoir prévu plus d’armes, plus de tireurs ? Pourquoi ne pas avoir utilisé un bazooka comme en 1957 contre le général Salan ?

 

Sachant qu’une DS19 mesure 4.80 m de long x 1.80 m de large x 1.45 m de haut

 

Bastien-Thiry sera fusillé le 11 mars 1963

 

11) Le 31 juillet 1963, complot de l’Ecole militaire par Georges Watin : il inspirera le personnage du Chacal dans le livre de Frédéric Forsyth the day of the Jackal sorti en 1971, qui inspira lui-même le film de Fred Zinnemann de même nom sorti en 1973.

(la version de 1997 de Michael Caton-Jones avec Richard Gere et Bruce Willis dans le rôle-titre met en scène un tueur de l’IRA qui doit abattre la femme du président des Etats-Unis.)

 

12) Le 14 juillet 1964, un attentat est envisagé contre de Gaulle mais doit être annulé in extremis. (Susini, Buscia …)

 

13) Le 15 août 1964, Buscia installe des charges explosives au Mont Faron mais de Gaulle échappe une fois de plus à la mort, les charges n’étant pas mises à feu par les exécutants qui arrivent trop tard !

 

Ce sera la dernière tentative …

 

De Gaulle sera réélu le 19 décembre 1965 avec un peu plus de 55% des voix au second tour.