Né à Minorque (Espagne) le 4 juillet 1838, Michel Louis Pélégri est arrivé en Algérie en 1846 avec son père Cristobal qui loue une propriété de quelques hectares (sa mère est Martina Fullana).

D’abord, il garde des bœufs, puis il travaille sur les terres des colons, effectue des transports.

Grâce à son père, il peut défricher, pour les planter, 3 hectares de vignes.

Ensuite, il loue, travaille, achète …

Le 10 novembre 1866, il se marie à Alger avec Françoise Eugénie Collot.

En 1880, ses plantations occupaient 277 hectares.

En 1890, 813 hectares auxquels s’ajoutent 2700 hectares de terres nues.

Il obtient sa naturalisation et devient maire de Sidi Moussa en 1892.

Son fils fait faillite.

Son petit-fils, Jean, naît à Sidi Moussa le 20 juin 1920

Jean est enseignant (de français et de théâtre) au lycée Buffon (Paris XV) puis écrivain.

Le film les oliviers de la justice (1962), réalisé d’après le roman de Jean Pélégri, publié en 1959, montre les anciens ouvriers de son père venus au cimetière pour accompagner leur ancien patron.

En 1981, dans le film coup de torchon de Bertrand Tavernier, il interprète le père de Philippe Noiret et de Roger Hanin

Il décède en 2003 à Paris