Le 26 avril 1961 (cela fait 6 ans ½ que le FLN massacre Européens et musulmans), 1er plastic de l’OAS, qui ne fait aucune victime (l’OAS existe depuis fin décembre 1960 et son 1er tract est du 1er mars 1961)

Dans la nuit du 19 au 20 mai 1961, à Alger, 19 stroungas … qui ne font aucune victime

« Du 20 juin au 20 juillet 1961, les actions spéciales de l’OAS ont effectué 380 attaques à la bombe sur l’ensemble du territoire algérien, dont 145 attaques sur le Grand Alger, 125 sur Oran, 110 sur Blida, Mascara, Tiaret, Batna, Sidi-Bel-Abbès, Orléansville, Tlemcen.

Le 12 juillet 1961, à Alger, 27 stroungas

Dans la seule semaine du 13 au 20 juillet 1961, les actions spéciales de l’OAS ont effectué 138 attaques à la bombe dont 67 sur le Grand Alger, 23 sur Constantine, 56 sur la région oranaise. »

En août 1961, on attribue à l’OAS 430 explosions et 6 morts.

En septembre 1961, on attribue à l’OAS 763 explosions et 9 morts.

En octobre 1961, on attribue à l’OAS 13 morts.

Dans la seule journée du 31 octobre 1961, l’OAS fait exploser à Alger plus de 70 plastics.

En novembre 1961, on attribue à l’OAS 28 morts.

En décembre 1961, on attribue à l’OAS 98 morts.

Soit 154 morts pour 5 mois en 1961

Le 17 janvier 1962, une « nuit bleue » (plasticages OAS-Métro) réveille Paris : une série de plasticages qui culmine de janvier à mars 1962. 

En février 1962, on attribue à l’OAS 302 morts.

Le 2 mai 1962, à 06h00, sur le port d’Alger, une voiture explose, faisant 62 morts et 110 blessés.

Au total, on recense 2602 attentats de l’OAS en Algérie et 415 en région parisienne, qui ont fait 415 morts et 1145 blessés.

Et ceux du FLN ?

Nombre de victimes en métropole du terrorisme FLN         en Algérie

                        Tués               Blessés          Total                Tués               Blessés

 

1954                                                                                    21       

1955                                                                                   773

1956                76                    510                  586                  40                    52

1957                817                  3088                3905                334                  420

1958                902                  1641                2543

1959                687                  815                  1502

1960                529                  642                  1171

1961                878                  982                  1860

1962                                                                                      2100                235     

 

                        3889                7678                11567              3270                707

Soit un total de 7159 morts et 8385 blessés (JO 14/04/1962)

On parle souvent de la petite Delphine Renard, défigurée, par un attentat (manqué) de l’OAS, qui visait Sartre, dans le même immeuble, le 7 février 1962   

Mais qui parle des enfants, 3 morts et 5 amputés (bras, jambe), du Milk-Bar, le 30 septembre 1956 ?

Et la petite Cathy Linarès 3 ans assassinée par une grenade ?