Recherches effectuées sur le site http://www.culture.gouv.fr/documentation/leonore/leonore.htm

 

SEKKAI Ammar

Né le 16 octobre 1915 à Barika

Appartient à la grande famille du Hodna oriental, les Sekkai, qui est restée toujours entièrement dévouée à notre cause. Français d’esprit et de cœur, à peine âgé de 18 ans, s’est engagé dans l’armée en 1933, fait prisonnier au cours de la campagne 39-40, a réussi à s’évader et à rejoindre l’Algérie. Nommé caïd des services civils en 1941 … preuves nombreuses de loyalisme qu’il a donné. En 1953 est parti volontaire dans les Aurès pour contribuer à rétablir l’ordre et la sécurité. A pleinement réussi dans la mission qui lui fut alors confiée. … agent musulman sur lequel on peut entièrement compter en toutes occasions.

Déjà proposé, il mérite à tous points de vue d’être nommé dans l’ordre de la Légion d’Honneur.

Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 20 juin 1955

 

SORIO René

Né le 9 juin 1921 à Oran

Croix de Guerre 1939-1945 (5 ans et 2 mois de services), sous-brigadier motocycliste du corps urbain (police d’Etat) d’Oran, d’un courage au-dessus de tous éloges. Depuis le début des événements terroristes, volontaire pour effectuer plusieurs missions dangereuses.

A été très grièvement blessé le 8 septembre 1956 au cours d’une opération de police par un dangereux terroriste  en cherchant à protéger ses supérieurs.

Est décédé des suites de ses blessures. Belle figure de la police française.

Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 18 mars 1957

 

NEGGAZ Abdelkader

Né le 23 juin 1915 à Beni-Mester

Chevalier du mérite agricole, caïd des services civils, s’est particulièrement distingué lors de l’attaque rebelle dont il a été l’objet à son domicile le 10 mai 1956, bien que se sachant menacé est resté à son poste où il continuait à servir avec un mépris total du danger

Mort victime de son attachement à la France  assassiné par des terroristes dans la nuit du 2 au 3 octobre 1956

Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 3 avril 1957

 

ABASSA Ahmed

Né le 1er janvier 1911 à Pont du Chélif

Caïd des services civils, dévoué à la cause française, a continué de servir malgré sa condamnation à mort prononcé par le FLN

Est tombé en service commandé, assassiné le 2 février 1957

Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 26 juillet 1957

 

JUILLIE Eugène

Né le 6 novembre 1913 à Benian

Agriculteur délégué spécial de Benian, a administré un domaine de plusieurs centaines d’hectares, a assuré lui-même jusqu’à sa mort la garde ce domaine malgré l’état d’insécurité de la région, bel exemple du colon algérien qui, grâce à l’esprit social dont il était animé, avait réussi à acquérir l’estime et l’amitié des Français-Musulmans dont il fut le défenseur constant.

A été lâchement assassiné par un terroriste le 25 mars 1957 alors qu’il s’était rendu au siège de la commune mixte de Mascara solliciter des directives pour l’administration de sa commune.

Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 26 juillet 1957

 

BENSAAD Daoudi

Né en 1924 à Djelfa (dossier vide)

Caïd des services civils

Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 17 août 1957

 

GARCIA Alfred

Né le 25 janvier 1918 à Aïn Sultan

Sergent-chef de réserve, membre des Unités Territoriales, agriculteur au douar Oued Falette (Tiaret) a continué à exploiter seul sa ferme en dépit de toutes les menaces dont il était l’objet de la part des rebelles.

A été lâchement assassiné le 16 février 1957 alors qu’il défendait sa ferme attaquée par les hors-la-loi.

Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 30 septembre 1957