Quel est le point commun entre le cirque et l'Algérie ? Soyez curieux, lisez l'article

Cirque, du latin circus cercle, comme les arènes romaines où avaient lieu les jeux du même nom.

La première représentation d’un cirque moderne date du 9 janvier 1768 et a été présentée à Londres par Philip Astley, vétéran de retour d'Amérique : c’est principalement un spectacle de chevaux dressés. Il l'introduit en France en 1774 où elle est reprise par les Franconi dès 1807.

Les frères Wiiliam et George Pinder (anglais) créent le cirque PINDER en 1854.

Rancy (né en France de parents tyroliens) crée le cirque RANCY en 1856. Il s’agit en fait de cirques fixes dit cirques d’hiver : 1875 à Genève, 1882 à Lyon …

Phinéas T. Barnum (américain) crée le cirque BARNUM en 1871 : il est connu pour exhiber des phénomènes de foire (femme à barbe, nains, géant, siamois … ) et a donné son nom au chapiteau, le barnum.

Ahmed Ben Amar el Gaïd, né en 1860 à Bordj Bou Arreridj (Algérie), crée un spectacle d’animaux et de danseuses du ventre (des Ouled Naïls) à la fin du XIXème siècle à Sétif ; il se marie avec Marie Bonnefoux, la sœur du directeur de la ménagerie lozérienne et leurs 3 fils reprendront le cirque AMAR.

De 1882 à 1912, le célèbre Buffalo Bill fait tourner dans le monde entier son Buffalo Bill Wild West Show.

Geronimo Medrano, clown espagnol, crée le cirque MEDRANO en 1897.

Ayant trouvé au fond d’une imprimerie tout un stock d’affiches du show européen de Buffalo Bill, Sampion Bouglione, qui manque d’affiches, en fait l’acquisition et a l’inspiration de placer son spectacle sous l’égide du cow-boy américain : La Stade Circus Ménagerie Buffalo Bill. En 1928, à Paris, le Wild West Show est un succès. On a déguisé un vieux gitan en Buffalo Bill ... et le public oublie que ce dernier est bel et bien mort en 1917 et que le Wild West Show original a fait faillite en 1912.

Mon grand-père, né en 1913, me racontait qu'étant petit, il avait assisté au Wild West Show avec Buffalo Bill et ses Indiens à Alger ! Il devait s’agir du spectacle de Bouglione …

En 1934, les frères BOUGLIONE (italien et gitan) reprennent le Cirque d’Hiver de Paris.

Alexis Gruss (beau-frère d’un Bouglione) et son frère André, issus d’une famille d’artistes suisses, associés au français Lucien Jeannet, créent le cirque GRUSS dès 1943.

En 1957, Jean Richard, acteur, crée le cirque JEAN RICHARD. Il s’associe avec les Gruss-Jeannet, ainsi qu’en 1964 et 1968.

En 1960, l'héritier et le grand patron d'un des plus importants cirques d'Europe tînt à fêter le centenaire de l'entreprise familiale Amar par une prestigieuse tournée en Algérie (un retour aux sources). Un train spécial de 54 wagons quitta Paris. Une centaine d'artistes présentèrent 23 numéros, sous un chapiteau géant à 8 mâts. Ce fut le dernier grand épisode de la saga Amar, la mort successive des frères Amar y mettant fin.

Le 7 janvier 1963, les Medrano sont expulsés de leur cirque, dont ils n’étaient pas propriétaires.

Fin 1963, l'ancien cirque Medrano rouvre ses portes sous l'appellation de "Cirque de Montmartre" direction Bouglione juniors.

En 1968, les frères Bouglione reprennent le cirque Amar.

En 1972, Jean Richard rachète le cirque Pinder.

Annie Fratellini, née le 14 novembre 1932 à Alger, issue d’une famille de clowns italiens depuis 1868, crée avec son mari Pierre Etaix l’école du cirque Annie FRATELLINI en 1974.

A partir de 1974, Medrano devient une enseigne dont le nom est loué par Jean Richard en 1978.

Achille Zavatta naît le 06 mai 1915 à La Goulette (Maroc) ; il crée le cirque ZAVATTA en 1978.