En 1568, naissance des premiers LUBRANO à Procida

Entre 1643 et 1653, à Procida (île près de Naples), naissances des premiers LUBRANO DELLA VADERA (Catarina, Martino Pascale, Nicola Antonio)

En 1648, un Cesare LUBRANO est "governatore di quella del grano al rotolo … regno di Napoli" (gouverneur … Royaume de Naples)

Entre 1751 et 1761, à Procida, naissances des premiers LUBRANO DI LAVADERA (Andrea Simone) et LUBRANO LAVADERA

Entre 1804 et 1810, à Procida (Italie), naissance de Michel Archangelo LUBRANO DI LAVADERA, mon arrière-arrière-arrière-grand-père  

Quarantaine : "La question s'est présentée en 1806 … sur la Polacre la Vierge de piété … navire commandé par le capitaine LUBRANO napolitain."

"April-may 1819 ... By the arrival at Malta of the bombard La Trinita, Francesco Azapardi master ... Michael LUBRANO and Fortunato ZABRA … performing their quarantine in the lazaretto ... "    

La 1ère LUBRANO qui naît en Algérie est une Anna Maria à Arzew en 1851

La 2ème LUBRANO qui naît en Algérie est Marie-Jeanne à Mers el Kebir en 1852

Maria Teresa Montevirgine LUBRANO DI CARUZZO vient en Algérie (Mers el Kebir) à l'âge de 6 mois environ, soit vers juin 1858

Le 15 avril 1876, à Mers el Kebir, naissance du 1er LUBRANO DI LAVADERA de la famille en Algérie : Michel

Vers 1877, Vincenzo Pasquale LUBRANO DI LAVADERA obtient une concession à Waldek Rousseau (Oran) ; avec son frère (?), ils défrichent la terre d'une ferme qu'ils bâtissent à Mocta-Douz près de Perrégaux (entre fin 1877 et fin 1879)

Les deux belles-sœurs (Maria Teresa Montevirgine LUBRANO et ?) ne s'entendant pas, cela les conduit à revendre la propriété et ils partent tous pour Saïda. (entre début 1880 et fin 1883)

Vincenzo et Térésina ouvrent une boulangerie à Aïn el Hadjar (Parmentier) (village créé en 1885) où un tremblement de terre terrifie Térésina et ils laissent la gérance de la boulangerie à un neveu LUBRANO et s'installent rue Denfert à Arzew (bourgade de pêche au débouché de l'oued Magoun, à l'extrêmité ouest du golfe d'Arzew, abrité au nord par le cap Carbon) entre 1885 et mi 1887, derrière la minoterie, où Vincenzo travaille avec Juan MOLINA (?), minoterie qui a brûlé bien après.

...