5 juillet 1962 : Indépendance de l'Algérie.

25 juillet 1962 : l'armée des frontières aidée d'éléments de la wilaya I s'empare des villes de Constantine, Annaba et Skikda : 50 morts. Plus de 100 citoyens sont arrêtés.

30 juillet 1962 : Mohamed Boudiaf, membre fondateur du FLN et ministre du GPRA est arrêté à M'sila par des militaires de la wilaya I, agissant pour le compte de l'armée des frontières.

20 août 1962 : Des hommes armés à la solde de l'armée des frontières tirent sur des maquisards de la wilaya 4 à Alger : nombreux morts et blessés.

29 août 1962 : Violents accrochages entre éléments infiltrés de l'armée des frontières et maquisards de la wilaya 4 à Alger : plus d'une dizaine de morts.

30 août 1962 : L'armée des frontières attaque les maquisards de l'ALN sur plusieurs fronts : Boghari, Masséna, Sour El Ghozlane et Sidi Aïssa. A L'aide de leur armement lourd, ils provoquent un véritable carnage dans les rangs des maquisards et de la population. Des témoins locaux parlent d'un millier de morts.

1er septembre 1962 : Violents affrontements entre l'armée des frontières et les maquisards de la wilaya 4 à Boghari : plusieurs dizaines de morts et de blessés.

4 septembre 1962 : violents combats entre l'armée des frontières et des maquisards à El Asnam : 75 morts

7 septembre 1962 : Violents accrochages entre l'armée des frontières et des maquisards de l'ALN dans la vallée du Chélif (Chlef) : Plus de 120 morts.

9 septembre 1962 : l'armée des frontières fait son entrée à Alger après plus de 2 mois de combats et plus de 1500 morts.

11 avril 1963 : Mohamed Khemisti, ministre des Affaires Etrangères de Ben Bella, est abattu et décédera le 5 mai 1963..

13 juin 1963 : Mansour Youcef, secrétaire général de l'Organisme saharien est kidnappé par des hommes armés de la police politique au café Le Strasbourg d'Alger.

21 juin 1963 : Mohamed Boudiaf, membre fondateur du FLN et ministre d'Etat du GPRA est kidnappé au pont d'Hydra par des hommes armés de la police politique. Il sera déporté à Tsabit, dans l'extrême-sud durant près de 5 mois.

29 septembre 1963 : Saïd Gherib, député à l'assemblée constituante, suspecté de sympathie au FFS est kidnappé par la police politique et meurt sur la table de torture.

7 juillet 1964 : Arrestation de Abderrahmane Farès, ancien président de l'exécutif provisoire et député à l'assemblée Constituante. Il sera séquestré dans un centre de torture d'El Biar avant d'être déporté vers Béchar.

19 août 1964 : Ferhat Abbas, 65 ans, ancien président du 1er GPRA et ancien président de l'assemblée Constituante de l'Algérie indépendante est arrêté à son domicile par la police et déporté à Adrar dans le Sud algérien durant 10 mois.

1er septembre 1964 : Chemmame Moh Chérif, ancien officier de la guerre de libération nationale, est fusillé

3 septembre 1964 : Le colonel Chabani, plus jeune officier supérieur de l'armée de libération nationale et ancien chef de la wilaya VI, est fusillé par l'armée des frontières.

12 avril 1965 : Aït Ahmed, membre fondateur du FLN et ex-député de l'Assemblée Constituante est condamné à mort par un tribunal d'exception. Sa peine sera commuée in extremis en perpétuité par Ben Bella …

19 juin 1965 : Coup d'Etat du colonel Boukharouba contre Ben Bella, qui sera séquestré durant 14 ans sans jugement.

4 janvier 1967 : Mohamed Khider, membre fondateur du FLN ex ministre du GPRA est assassiné par la police politique à Madrid.

16 décembre 1967 : Le colonel Saïd Abid est “suicidé ” dans son quartier général de Blida. Des rumeurs font état de son élimination par deux ex-sous-officiers de l'armée française. (sa tête retrouvée à Cherchell)

Janvier 1968 : Le colonel Abbés meurt mystérieusement sur la route Cherchell-Alger. Des rumeurs font état de sa liquidation suite au coup d'Etat manqué de Zbiri.

27 avril 1968 : Tentative d'assassinat du colonel Boukharouba au palais du gouvernement, perpétré par d'anciens compagnons du colonel Zbiri.

1er septembre 1968 : Ahmed Francis, député dans la 1ère assemblée constituante, puis ministre des finances le 27 septembre 1962, décède à genève (Suisse) 

7 avril 1969 : La Cour “révolutionnaire ” d'Oran (tribunal d'exception) condamne à mort par contumace, Krim Belkacem, membre fondateur du FL N et signataire des accords d'Evian : le 18 octobre 1970 il est étranglé et pendu dans un hôtel de Francfort (Allemagne) par la police politique d'Alger.