Les mines d’Algérie étaient exploitées par d’importantes sociétés métropolitaines … les cadres supérieurs étaient aussi métropolitains pour la majorité …

Parmi les plus connues :

- les mines de Bou Thaleb (département de Constantine) : zinc, plomb et métaux connexes depuis 1905 ;

- les mines de zinc de Guergour (arrondissement de Sétif et Bougie) depuis 1907

- les mines de Mokta-el-Hadid (arrondissement de Tlemcen et de Bône) : houille, fer depuis 1869

- les mines de Ouenza (canton de Djebel Ouenza département de Constantine) fer, cuivre depuis 1921

La mine de charbon de Kenadsa (qui commande le bassin houiller du Haut-Guir et dont la production peut fournir toute l’Afrique du Nord) où Pieds-Noirs et musulmans ont laissé leur peau avec les coups de grisou ou décédés de la silicose