Dans un précédent article, on a vu que de 1415 à 1437, puis de 1471 à 1477, Mers el Kebir est occupé par les Portugais et qu’à partir de 1505 et jusqu’en 1792 ce sont les Espagnols qui s’intéressent à l’Algérie et l’occupent en partie …

On a vu aussi qu’en 1622 et 1672 les Anglais bombardent Alger : d’après une estimation, 7.000 Anglais furent enlevés entre 1622 et 1644 jusque sur les côtes sud de l’Angleterre !

En 1770 expédition du Danemark contre Alger et bombardement d’Alger par l’amiral Kaasen

Selon un témoignage, 130 Américains sont réduits en esclavage par les Algériens en Méditerranée et dans l’Atlantique rien qu’entre 1785 et 1793 !

Devant les problèmes récurrents de piraterie en mer des Caraïbes et les côtes d’Afrique du Nord, le Congrès des Etats-Unis décide en 1794 de récréer une nouvelle marine de guerre.

Puis en 1801 eut lieu la première guerre barbaresque où le dey de Tripoli et ses alliés de la Côte des Barbaresques déclarèrent la guerre aux États-Unis qui ne voulaient plus payer de tribut pour le passage de leurs navires.

Cela entraîna l'envoi d'une escadre en mer Méditerranée qui, au prix de 2 navires et après le blocus du port d’Alger, fera que par le traité de paix du 4 juin 1805, les États-Unis sont libérés de l’obligation de payer un tribut aux Tripolitains.

À compter de cette date, une escadre américaine mouillera en Méditerranée en permanence, exception faite de la période de la guerre de Sécession.

Mais une seconde guerre éclata au printemps 1815 et une expédition navale fut menée par Decatur contre le dey d’Alger.

Le 26 août 1816 c’est au tour des Anglais et de lord Exmouth conduisant une flotte de 30 vaisseaux et ayant rallié l’escadre hollandaise qui se présente devant Alger qu’il bombarda pendant 8 jours, action inspirée par Sir Sidney Smith et sa « Société des Chevaliers Libérateurs des Esclaves Blancs d’Afrique ».

En 1824 Sir Neal (Américain) bombarde Alger

La nouvelle de l'expédition projetée contre Alger par la France en 1830 fut bien accueillie en Europe ... et dans le Monde : la Prusse, l'Autriche, la Russie, l'Italie, la Hollande, le Portugal, l'Espagne …

Les cabinets de Madrid et de Turin proposèrent même à la France de concourir à l'expédition. Seule l'Angleterre protesta (alors que moins de 14 ans plus tôt elle bombardait Alger).

Des officiers européens demandèrent la faveur de prendre part à la campagne et se distinguèrent à plusieurs reprises pour leur courage. (Schwarzenberg et Poniatowski pour l'Autriche, Leclerc pour la Prusse, Filosof pour la Russie …)

La Turquie laissa faire (le sultan de Constantinople était pourtant le suzerain du dey d'Alger), l'Egypte même se prépara à entrer en campagne aux côtés de la France …

Le chérif du Maroc resta neutre, le bey de Tripoli  et le bey de Tunis se contentèrent de prières …