En 1905 des savants allemands et roumains visitant Oued Gueterini (au sud d'Aumale) désignèrent dans leurs travaux cette région comme une riche réserve possible de pétrole …

Dans les cahiers du centenaire de l'Algérie (1930) on pouvait lire : "Des forages de pétrole ont été entrepris en Oranie (voisinage de Relizane) … Ces forages n'ont pas abouti jusqu'ici à des résultats sérieux … "

En 1935, M. Louis Pons, puisatier-prospecteur, qui connaissait bien la région, s'intéressa tout particulièrement au site désertique de Oued Guétérini … se contenta de vendre son produit en l'état, recueilli dans 3 puits espacés d'une dizaine de mètres, aux chauffeurs des cars de la ligne Alger-Bou Saada … jusqu'en 1941 où le bureau des recherches minières réquisitionna le jugement (arrêté du 21 février 1941). Et le brave M. Pons, sans aucune indemnité, fut prier de s'en aller …

La Société Nationale de Recherche et d'Exploitation de Pétrole en Algérie (S.N. REPAL) a été créée en 1946, en association avec le gouvernement général de l'Algérie française, par le Bureau de Recherche du Pétrole (BRP - Elf Aquitaine) avec le siège installé à Hydra en haut de la ville d'Alger.

Une de ses principales implantations sera celle d'Hassi Messaoud dans laquelle SN REPAL découvre du pétrole en juin 1956.

En avril 1960, l’Union générale des pétroles naît officiellement. L'UGP est formée de la Régie autonome des pétroles, de la SN REPAL et du Groupement des exploitants pétroliers (GEP) qui détiennent chacun un tiers du capital.