champion de boxe français (117 victoires sur 119 combats professionnels)

1m 72 pour 73 kg surnommé "le bombardier marocain"

Né Marcellin CERDAN le 22 juillet 1916 à Sidi-Bel-Abbès (Algérie française) quartier du "Petit Paris" d'une famille originaire de la vallée de la Têt : de Antonio CERDAN (né le 21 octobre 1880 à Sidi Lhassen Antonio est le fils de Vicente CERDAN marié à Aspe en 1842 avec Maria MARCO) et de Assomption CASCALES)

En 1922 (il a 6 ans), sa famille s'installe à Casablanca (Maroc) dans le quartier Cuba puis dans celui de Maarif, occupé par la colonie italienne.

En 1924 (il a 8 ans) Marcel commence la boxe.

En 1934 (il a 18 ans), il dispute son premier combat professionnel à Meknès.

En 1938 il remporte le titre de champion de France des welters contre Omar Kouidri.

Il est entraîné par Lucien Roupp.

Le 20 mai 1938, il remporte son 1er succès d'importance en dominant, au Vel d'Hiv, Gustave Humery.

Le 3 juin 1939 il devient champion d'Europe des welters contre l'Italien Severio Turiello.

Marcel CERDAN voit sa carrière contrariée par la guerre …

En 1942, il fut aussi un champion de football méconnu en Afrique du Nord en compagnie de Larbi Ben Barek

Le 27 janvier 1943, à Casablanca, il épouse Maria dite Marinette Lopez.

Le 4 décembre 1943 naissance du 1er de ses 3 fils Marcel Jr qui vit à Paris

En 1944 il gagne le Tournoi Critérium interallié à Rome et aborde les champions américains.

Le 1er avril 1945 naissance du 2nd de ses 3 fils René qui vit à Montpellier

En mai 1946, combattant désormais chez les moyens, il bat Robert Charron

En 1947, à New York, il rencontre Edith Piaf

Le 21 septembre 1948, après avoir gagné les titres français et européens, il il devient champion du monde des poids moyens en battant Tony Zale (dit Le Roi du K.O.), par arrêt de l'arbitre à la 12ème reprise.

Le 16 juin 1949, à Détroit, il est battu par Jake La Motta. Une revanche est prévue pour le 2 décembre 1949 au Madison Square Garden.

Le 1er octobre 1949, naissance du dernier de ses 3 fils Paul qui vit à Platja de Aro

Dans la nuit du 27 au 28 octobre 1949, l'avion Lockheed Constellation F-BAZN qui assure la liaison Paris-New York (où il a pris place pour rejoindre Edith Piaf et s'entraîner pour prendre sa revanche contre Jake La Motta) s'écrase sur le Pico de Vara, une montagne de l'île de São Miguel, dans l'archipel des Açores

(Il n'y a aucun survivant parmi les 48 passagers de l'avion. Outre Cerdan, on déplore parmi les disparus la violoniste Ginette Neveu et le peintre Bernard Boutet de Monvel.)

En 1964 il est élu au Boxing Hall of Fame 

Le 24 février 1994, il est inhumé à Perpignan (66) au cimetière du Sud, après transfert de Casablanca (Maroc)